VOIR FRANÇOIS II (PANAMA)

par Jean-Matthieu Gautier


 

« Les Journées mondiales de la jeunesse de Panama se sont achevées dimanche 27 janvier {2019} au matin. Quatre jours durant, le pape jésuite n’aura eu de cesse, avec les accents d’un prédicateur de retraite, d’appeler les jeunes à répondre concrètement à l’appel de Dieu. « Vous n’êtes pas l’avenir, mais le maintenant de Dieu », leur a-t-il lancé avec force ».

La Croix – Nicolas Senèze.

____

Au fond, chaque journées mondiales de la jeunesse pourraient se résumer à ce besoin irrépressible de la part des jeunes : voir François.
Ce n’est pas une star, ni un gourou, mais le visage d’une église dans laquelle chacun se reconnait, parce que la manière d’être de François, sa faconde, la force de son tempérament, ses prises de positions courageuses en faveur des plus pauvres et son verbe sans arrière pensée et souvent juste savent toucher chacun !

En tant que photojournaliste, et après avoir couvert déjà 4 Journées Mondiales de la jeunesse, je suis toujours halluciné par ce personnage hors du commun qu’est François bien sûr, mais, peut-être parce qu’un jour en Inde, il y a longtemps déjà, j’ai découvert que le spectacle était souvent plus intéressant dans la salle que sur scène, j’aime ces visages de jeunes où tant de sentiments s’expriment tour à tour et les rendre en image est toujours un exercice qui confine au bonheur.